3 étapes simples pour une relation apaisée (et fertile) avec l’argent

Vous aspirez à une vie professionnelle pleine de légèreté, de sérénité, de joie… et d’argent !

 

Souvent, nous nous empêchons de faire les choix qui nous mèneraient vers la légèreté, la sérénité et la joie… parce que l’argent nous freine. Et si en changeant de job je ne gagne pas assez d’argent ? Et si en m’autorisant plus de temps pour moi, en m’engageant dans une formation, en prenant des vacances… l’argent ne vient plus ? Et si je dois travailler vraiment très dur pour avoir une vie confortable ?...

 

L’argent est fréquemment un obstacle majeur aux décisions qui nous mèneraient vers la réalisation de nos désirs, de notre mission.

 

L’argent intervient alors comme un censeur, qui pose un immense panneau d’interdiction. Ce panneau prend deux formes :

 

#1 La PEUR

#2 Le DENI

 

Explorons ces deux obstacles, pour mieux les surmonter (ou contourner !) ensuite.

 

#1 La Peur

Vous avez le sentiment que l’argent est un ennemi qui contrôle votre vie. La peur du manque est toujours là, latente. Quand une facture arrive, quand le moment de payer les impôts approche, vous vous sentez nouée, stressée. Cela ravive la peur que l’argent vous échappe. En imaginant le pire du pire, vous pourriez vous retrouver sans argent pour votre retraite, ou même à la rue si un coup dur vous arrive. L’argent est associé à la peur.

 

#2 Le Déni

Vous évitez à tout prix de penser à l’argent, vous faites l’autruche. Vous ne surveillez pas votre compte bancaire, n’établissez pas de budget, et dépensez sans compter. L’argent est un sujet tabou. Et après tout, en ne regardant pas le problème en face, c’est comme s’il n’existait pas ! Peut-être même pensez-vous que parler d’argent c’est faire preuve d’un esprit peu élevé, éloigné de vos aspirations spirituelles.

 

J’ai longtemps oscillé entre ces deux attitudes, ce qui générait un profond inconfort intérieur, et évidemment entretenait une situation financière guère satisfaisante. Je sais de quoi il retourne...

 

Alors, comment pouvez-vous changer votre relation à l’argent ? Voici le premier pas qui a engagé une transformation profonde pour moi :

 

Entrez en amitié avec l’argent

 

Oui, tissez une relation curieuse avec ce nouvel ami : intéressez-vous à lui, posez-lui des questions, découvrez ce qui l’attire…

 

Développez ainsi une relation de plus en plus douce, et intime. Ouvrez-vous à lui, en cultivant la confiance, comme vous le feriez avec un ami.

 

Plus vous serez proche de l’argent, plus il sera proche de vous.

 

Plus vous serez ouverte pour l’accueillir, plus il entrera chez vous.

 

Or, la peur et le déni vont à l’opposé de cette proximité : ils créent une distance.

 

Et la peur et le déni créent un obstacle majeur à l’ouverture ; c’est même une fermeture qu’ils génèrent.

 

Entrer en amitié, cela commence par une intention et un engagement : vous vous engagez vis-à-vis de vous-même à transformer votre relation avec l’argent. Puis c’est le temps de l’action.

 

 

Voici 3 premiers pas, simples et efficaces, pour commencer cette nouvelle relation amicale. Imaginez que vous tissez une nouvelle amitié…

 

#1 : RENCONTRER

Vous avez en premier lieu besoin de rencontrer fréquemment ce nouvel ami qu’est l’argent. Il s’agit de dédramatiser, d’apaiser. De tisser petit à petit un lien de confiance. Concrètement, consultez votre compte bancaire chaque jour, ouvrez les courriers contenant des factures sans attendre. Faites face à la peur, défiez le déni. Avec un peu de temps, vous verrez que ces barrières s’abaissent.

 

#2 : DECOUVRIR

Vous avez un nouvel ami : partez à sa découverte ! Comment feriez-vous pour mieux connaître cet ami ? Vous pourriez lui poser des questions sur son histoire, lui demander ce qu’il aime, l’écouter le plus possible, l’observer aussi, et apprendre sur lui. Vous auriez une attitude de curiosité envers toutes ses qualités. Et puis, la confiance aidant, peut-être auriez-vous envie de l’accueillir chez vous, vraiment…

 

#3 : REMERCIER

Dans une relation amicale profonde et authentique, les amis se rencontrent, se connaissent et se reconnaissent, se soutiennent, s’aident… et se disent merci. Dire merci, c’est être conscient de ce que l’autre nous offre, et apprécier ce cadeau. La gratitude est puissante ; elle porte une énergie qui amplifie encore les gestes positifs. De même que vous diriez merci à un ami qui vous rend service, exprimez votre gratitude à l’argent : celui que vous avez déjà, et celui que vous êtes en train d’attirer en cultivant ces nouvelles attitudes.

 

Oui, en vous engageant dans cette histoire d’amitié (ou d’amour !), l’argent vous le rendra au centuple.

 

Alors, si vous commenciez maintenant une histoire d’amour avec l’argent ?

 

***

 

L’argent est tellement le nerf de la guerre… la guerre que nous engageons contre nos désirs les plus profonds. Ce sujet sensible est abordé dans le Test Empreinte.

 

En prenant conscience de vos tendances vis à vis de l'argent, vous pourrez mieux les transformer. 

 

Cliquez ici pour faire le test

 

Anne-Valérie

Joyissime

Mieux me connaître ou me contacter

 

Please reload

Articles récents
Please reload

Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Femmes, vos chemins de traverse au travail

Vous souhaitez recevoir des inspirations, astuces, éclairages ? Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).