top of page

Vendre ? Plutôt me pendre !

Cette phrase dans le titre, c’est celle que je me suis longtemps répétée.


Aussi longtemps que j’ai été salariée, ça ne m’a pas trop gênée. Mais quand je suis devenue entrepreneure, ça a été un vrai handicap.


L'idée de décrocher mon téléphone, "vendre ma soupe", affronter les objections... et éventuellement un non... c'était effrayant. Tant et si bien que je fuyais, et quand je m'y collais, je ne vendais pas (enfin, pas beaucoup).


Connaissez-vous un seul business qui croisse sans vente ?


Non seulement vous vendez votre produit ou service, mais en fait vous vendez bien d’autres choses. Vous vendez l’idée de vous confier une adresse mail, d’ouvrir un mail, de s’inscrire à un webinaire, de vous suivre sur les réseaux sociaux…


Si vous voulez avoir une entreprise et pas un hobby, vous ne pouvez pas échapper à la vente. J'ai bien tenté de trouver des échappatoires, mais ça n'a jamais marché.


Vendre est fon-da-men-tal.


Et vendre c’est une question de relation.


Vous créez une relation avec cette personne qui va devenir votre cliente. C'est dans l'espace de cette relation qu'a lieu l'échange : votre produit ou service en échange de son argent.


Mais avant cela, c’est vous-même qui êtes en relation avec la vente.


Quelle relation entretenez-vous avec « la vente » ?


Vos croyances sur la vente entrent ici en jeu. Elles affectent vos émotions, vos comportements, vos actions, vos résultats.


Tant que cette relation est plombée, vos résultats sont plombés !


Je vous guide dans un processus en 3 étapes, pour commencer à transformer cette relation.



#1 – Votre relation actuellement


Voici une phrase à compléter, pour mettre de la conscience sur ce point de départ :


Vendre me fait me sentir…..


Prenez le temps d’observer ce qui vous vient…


Notez au moins 4 ou 5 mots.


En guise d’inspiration, je vous partage quelques mots, juste pour lancer le mouvement, si vous ne savez pas de quoi il s’agit :


Vendre me fait me sentir…..


Gênée

Arrogante

Confiante

Coupable

Fière

Honteuse

Confuse

Peureuse

Forte


Observez sans jugement, avec curiosité et intérêt. Vous êtes simplement une femme qui expérimente la palette des émotions. Et sur la vente, celles-ci peuvent être intenses.


Pourquoi ? Parce qu'il y a des charges autour de l'acte de vendre. Ces charges se manifestent pas des pensées, des histoires, des images.


Rien de tout cela n'est définitif.



#2 – La conscience sur la source


Avançons dans le processus, avec une deuxième phrase à compléter :


Je ferais plus de ventes (ou mes premières ventes) dans mon business si…


Là aussi, prenez le temps de noter ce qui vient derrière ce « si »…


Qu’est-ce qui vous retient ? Observez ce qui vous freine.


Pour vous inspirer... quelques "si" que j'entends souvent :


si mes clients avaient plus d'argent

si je vendais moins cher

si je savais vendre

si j'avais appris à vendre

si j'étais moins nulle

...


Chacune de ces phrases manifeste, en la retournant, vos pensées parasites.


Cette phase de conscience est importante pour pouvoir déverrouiller ensuite.



#3 – Vos désirs


Maintenant, vous allez retourner cela. Je vous invite à noter ce qui vient suite à ces trois questions :


Qu’est-ce que j’aimerais (penser) à la place ?

Comment est-ce que j’aimerais me sentir à l’idée de vendre ?

Quelle expérience est-ce que j’aimerais avoir de la vente ?


Prenez le temps d’écrire vos désirs.


Chaque croyance limitante a un revers de la médaille. Vous allez identifier le côté lumineux : ce que vous désirez, plutôt que le côté douloureux.


C’est l’orientation vers ce désir qui va motiver la transformation.



#4 – Le choix


Si cette relation vous a freinée jusqu’à présent, c’est dans ce même présent que vous pouvez décider de changer.


De quoi avez-vous besoin pour sentir cela ?


Des techniques, un script de vente, de l’énergie, lâcher des peurs, prendre une décision ?...


C’est le moment de réaliser que vous avez le pouvoir de choisir comment vous voulez voir la vente.


Vous avez sans doute un paquet de croyances, de conceptions, d’images… Vous avez le choix, de les garder, ou de les remplacer.


Et cela commence par comment vous choisissez de vous sentir, dans votre relation avec la vente :


Légère, enthousiaste, excitée, sereine, puissante, inspirée ?...


Vous choisissez !


Si vous ne faites pas ce travail de conscience, de clarté, et de transformation, toutes les techniques que vous pouvez apprendre n’auront guère d’impact pour vous. C’est comme planter des graines dans un désert aride.


Votre relation avec la vente doit d’abord être positive, apaisée.


L’enjeu porte sur la croissance de votre business, sur votre capacité à générer de l’argent, à assurer la pérennité et la prospérité de votre activité.


Mais pas seulement…


L’enjeu porte aussi sur ces personnes que vous privez de vos dons, de vos solutions.


Alors, pensez à eux !


Et ainsi vous penserez moins à vous et à toutes ces histoires que vous vous racontez. Ces histoires vous retiennent.


Lâchez-les, et laissez-vous propulser vers ces clients qui vous attendent !



Si vous vous dites encore que vendre c’est…. compliqué, dur, pénible, affreux, stressant, angoissant….


Je comprends tellement !


Et je sais combien ce maillon dans votre entreprise peut être le maillon faible, ou le maillon fort.


Alors, si vous aspirez à goûter à la joie de vendre, à la confiance que l’on ressent quand cela se fait naturellement, à la fierté de créer vos nouveaux clients avec facilité…


Rejoignez-moi dans mon Groupe FaceBook « Les Entrepreneures Allumées ». J’ai l’intention d’y offrir bientôt un live (peut-être même des live !) sur ce sujet incontournable pour les entrepreneures.


Pour rejoindre la communauté FaceBook, cliquez ici.


La vente peut être joyeuse - oui oui oui !


Anne-Valérie


Une photo prise lors de mon séminaire à Dubaï. même depuis tout là-bas, j'ai eu la joie de vendre !!!


Comments


bottom of page