Articles récents

Comment développer son entreprise sans savoir vendre

Je déteste vendre

Vendre c’est prendre quelque chose à l’autre

Vendre c’est manipuler

Vendre c’est… se prostituer (cette phrase est moins souvent directement exprimée, mais elle est souvent présente dans l’inconscient collectif des femmes).


En plus de ces croyances, il y a ces pensées autour de :

Je ne sais pas vendre, je ne connais pas les tactiques, il faut maîtriser des stratégies sophistiquées…


Avec ces croyances sur la vente, il y a de grandes chances (ou malchances !) pour que vous ne vendiez pas.


Alors, pour éviter cette confrontation avec ce monstre qu'est la vente, des stratagèmes se mettent en place.


Ce que j’observe chez de nombreuses femmes que j’accompagne, c’est la tentation d’offrir tout gratuitement (ou à des prix extrêmement bas). Et elles se justifient en disant que c’est pour acquérir de l’expérience, pour affiner leur offre, pour avoir des témoignages, pour se faire connaître… Il y a tant de bonnes raisons pour fuir ce moment inconfortable de la vente !


Et cela a été ma propre expérience. Quand j’ai lancé ma première entreprise, je détestais vendre. J’avais l’impression d’être une marchande de tapis, et je recevais chaque "non" comme une preuve que vraiment je ne savais pas vendre, que mon offre n'avait aucun intérêt, que je n'avais aucun intérêt, et même aucune valeur... Alors je préférais rester cachée derrière mes tas de tapis en attendant que quelqu’un vienne me supplier de m’acheter une de mes offres - ce qui n'arrivait pas !


Mais j’avais une entreprise avec des charges importantes tous les mois, alors je ne me suis pas donné le choix : apprendre à vendre n’était pas une option. J’ai appris les stratégies, et surtout j’ai transformé mes perceptions.


Vendre c’est vital si vous voulez avoir une entreprise qui se développe, et si vous voulez vous développer aussi, et créer la vie dont vous rêvez.


La vente c’est la vie de l’entreprise. C’est ce moment où vous offrez ce que vous avez à offrir.


C'est pour cela que dans mon accompagnement j'ai à coeur d'aider les femmes à changer en profondeur leur regard sur la vente. Et ça change tout ! Cela ne se fait pas du jour au lendemain, on les accompagne chaque semaine au plus près de leurs blocages spécifiques. Je les vois alors commencer à aimer ce qu'elles détestaient, et c'est jubilatoire !


Pour commencer, je partage avec vous trois nouvelles perceptions de la vente, qui vont vraiment vous permettre de revitaliser votre activité.



Vendre c’est servir


Ce changement de perspective a été un point de bascule pour moi.

Quand j’ai transformé ma croyance de « vendre c’est manipuler » à « vendre c’est servir »… quelle libération !

Tant que vous ne voyez pas vendre comme servir, vous allez avoir une résistance intérieure au moment de vendre.


Cette autre personne avec laquelle vous êtes engagée dans une conversation de vente est un être libre, qui vient à vous car elle a un problème à résoudre, et/ou un désir à réaliser. Vous engagez une conversation pour explorer de quelle manière vous pourriez l’aider. Vous vous mettez à son service.


Vous ouvrez une porte, vous créez un espace - un espace pour qu’un autre humain se transforme ou transforme quelque chose dans sa vie. Vous ouvrez cette porte vers un autre possible.


Votre offre c’est cette main tendue à l’autre.


Si vous ne présentez pas et ne valorisez pas cette offre, vous privez les autres de votre capacité de les servir.

Vous êtes là pour accueillir vos clients dans cet espace que vous ouvrez.

Vous êtes là pour servir.




Vendre c’est recevoir


Vous pouvez maîtriser toutes les techniques de vente et être une excellente vendeuse, mais il se peut que cela bloque… parce que vous ne savez pas recevoir.


Lors de la conversation de vente, vous offrez une solution à l’autre. Vous l’aidez à résoudre son problème. Et en échange l’autre vous offre de l’argent. Mais êtes-vous vraiment disposée à recevoir cet argent ?


Votre premier élan est peut-être de répondre que oui, évidemment, vous voulez cet argent. Vraiment ?


Elargissons le champ : comment est-ce de recevoir pour vous ?


Recevez-vous les compliments sans vous sentir embarrassée ?

Recevez-vous les cadeaux sans vous sentir gênée ?

Recevez-vous de l’aide sans vous sentir redevable ?


Recevez-vous avec ouverture et facilité ?


La manière dont vous recevez tout dans la vie se reflète aussi dans votre capacité à recevoir de l’argent.


Car quand les clients et l’argent viennent frapper à votre porte, si elle n’est pas grande ouverte, ils auront du mal à entrer !


Entraînez-vous à recevoir l’abondance dans tous les pans de votre vie. Les clients et l’argent font partie du flux de l’abondance, et ils s’inviteront volontiers tellement plus aisément.



Vendre c’est aimer


L’entrepreneuriat ce n’est pas que des business plan, des chiffres, des stratégies et de l’organisation… C’est tout cela, mais il y a un autre élément qui - à mes yeux - compte en priorité : l’amour.


Oui, parlons d’amour dans le business !


L’amour pour ce que vous faites


Vous avez choisi d’être entrepreneure, et vous avez vos raisons pour ça. Quelles qu’elles soient, elles vous portent, elles vous animent. Alors, quand il y a des challenges et des parties moins évidentes (comme la vente !), revenez à cet amour pour ce chemin que vous avez choisi.


En particulier, cette offre (service, produit) que vous vendez : injectez-lui de l’amour ! Plus vous aimerez vos créations, ce que vous offrez, plus les autres seront magnétisés, et plus vendre sera facile.



L’amour pour ce que vous avez déjà créé


Où que vous soyez, regardez tout ce que vous avez déjà réalisé. Vous avez pris des décisions, lâché des choses avec courage, investi avec audace, offert déjà tant de valeur autour de vous. Et si vous commenciez pour ressentir de la gratitude pour tout ce qui est déjà là ?


Prenez le temps de célébrer et d’honorer vos choix, vos échecs et vos réussites. Tout ! En portant votre attention sur tout ce qui a déjà de la valeur, vous pourrez mieux créer encore plus de valeur, et vendre.



L’amour pour qui vous êtes sur ce chemin


Lorsque vous vendez, vous transférez une énergie.

Cette énergie n’a pas à être « pushy », insistante ou manipulatrice.


Laissez cette énergie être imprégnée de l’amour que vous cultivez pour cette entrepreneure que vous incarnez chaque jour un peu plus.


Et autorisez-vous à aimer votre offre, cette offre dans laquelle vous avez mis vos talents, vos expériences, votre créativité…


Laissez-vous aimer ces personnes que vous rencontrez - vos clients potentiels - et avec lesquelles vous faites un bout de chemin. En étant juste dans la joie de cette rencontre, de personne à personne, de cœur à cœur, il n’est plus question de vendre, mais de connecter, et de proposer d’aider.



Lâchez l’idée que vous devez vendre !

Mettez toute votre attention sur ces trois verbes :


SERVIR

RECEVOIR

AIMER


Qu’est-ce que cela va changer pour vous ?



>>> Vous êtes entrepreneure, et vous voulez explorer comment cette nouvelle vision de la vente pourra vraiment accélérer le développement de votre activité ? Je vous offre une session d‘exploration. Vous en repartirez avec une grande clarté, et de nouvelle spossibilités.


C’est entièrement gratuit, et le nombre de créneaux est limité.

Je réserve ma session d'exploration


Anne-Valérie








Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Les Entrepreneures Allumées

Vous souhaitez recevoir des inspirations, éclairages, et une bonne dose de joie ?

Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).