Articles récents

Vous n'êtes pas dans la procrastination


Je vois tant d’entrepreneures qui me disent :


« Je n’arrive pas à sortir de la procrastination. Je sais que j’ai des tâches importantes à faire, mais chaque jour je remets au lendemain. Il y a des urgences qui s’imposent. Ou alors je passe des heures à faire des choses qui ne sont pas essentielles, je m’en rends bien compte. »


Alors, comment elles se sentent ? Frustrées, coupables, découragées.


En bonus, cela dégrade l’image de soi : « Je suis paresseuse, je ne suis pas engagée, je manque d’ambition. »


Vous n’êtes rien de tout cela. Parce que, en levant le voile de la procrastination, vous pouvez choisir d’être dynamique et engagée et ambitieuse.


La procrastination par ennui


Je veux parler d’abord de ces tâches simplement ennuyeuses : payer des factures, compléter un tableau de suivi, préparer mon dossier de TVA pour mon expert-comptable (c’est parmi les choses qui personnellement m’ennuient !).


Vous songez à vous y mettre, et votre cerveau s’offusque : "A quoi bon les faire maintenant, tu peux bien remettre à demain. Tu as des choses tellement plus importantes à faire aujourd’hui. "


Votre cerveau fait parfaitement bien son boulot : il veut vous donner du plaisir immédiat, il cherche la facilité, il veut vous éviter tout ce qui pourrait être désagréable. Alors il use de tous les stratagèmes pour vous dire que : "demain, ce sera très bien". Et vous reportez au lendemain, en ressentant un soulagement immédiat, mais une insatisfaction quand vous vous couchez le soir et faites le bilan de votre journée.


La solution : l’anticipation ! Attendez-vous à ce que votre cerveau vous joue des tours, et vous détourne de ce que vous voudriez faire. Alors, préparez-vous à cela, et mobilisez votre conscience pour prendre les commandes.


Là je vous recommande d’agir à deux niveaux :


1- Le sens

Demandez-vous :

Pourquoi c’est important pour vous de faire cette tâche (que vous jugez) barbante ?

En quoi est-ce relié à vos valeurs hautes ?

Comment est-ce que cela nourrit votre grande mission ?


2- L’action

Voici quelques astuces pour passer à l’action et dépasser la procrastination :

- Commencer la journée par les tâches les plus pénibles

- Planifier, et vous y tenir – oui, cela s’appelle la discipline, et c’est un muscle qui s’entraîne !

- Inventer des manières créatives qui vous conviennent de faire ces tâches, pour les rendre plus agréables

- Vous accorder une récompense après (qui peut être une simple phrase intérieure, pour apprécier vos progrès)


Maintenant, j’ai surtout envie de parler de l’autre pan de la procrastination, plus insidieux, et aussi beaucoup plus dommageable pour vous qui voulez développer votre entreprise, et restez à tourner en rond.



La procrastination par peur


Vous voulez partager votre histoire en tournant une vidéo live, vous avez une liste de 30 personnes à contacter pour leur parler de votre offre, vous décidez d’offrir un atelier pour tester votre offre…. Mais de jour en jour, rien ne se passe. Vous trouvez toujours mieux à faire.


Et pendant ce temps, vos rêves d’entrepreneure ont du plomb dans l’aile.


La procrastination – tout comme la perfection, par bien des aspects – c’est la peur qui se déguise simplement sous un autre nom.


Vous n’êtes pas dans la procrastination : vous êtes sous l’emprise de la peur.


Il y a ici plusieurs peurs qui se camouflent, et notamment la peur de l’échec, avec de nombreuses déclinaisons : "et si je perds tout, et si je ne suis pas à la hauteur, et si je suis critiquée, et si je suis rejetée…"


Observez-vous bien, quand vous reportez au lendemain, sans fin : quelle est la peur qui se cache derrière ?


L’idée d’échouer est effrayante. Le cerveau l’associe à une menace pour votre survie.


Votre survie est-elle vraiment menacée ? Non.

Au pire, c’est votre ego qui en prendra un coup.

Au pire vous ressentirez de la honte, de l’embarras.

Et vous vous en remettrez.


Quand vous ne mettez pas de la conscience sur ce qui se joue, quand vous laissez la peur diriger et vous reportez sans cesse ces actions qui vous permettraient d’avancer, alors vous échouez aussi !


Si vous n’y allez pas : vous échouez à coup sûr ! Vous échouez par anticipation. Vous échouez à évoluer. Vous échouez à créer.


C’est ce que j’appelle l’échec échappatoire : rester dans la confusion, hésiter, tergiverser, ne pas décider, justifier ses inactions, se trouver des excuses…


Vous avez l’impression que cet échec-là est « meilleur » parce que vous ne perdez rien. Mais c’est un mensonge.

Vous perdez les leçons, les connaissances, les opportunités.


Cet échec-là ne suscite pas d’émotions comme la honte ou la culpabilité, alors il paraît moins douloureux.


Pourtant, c’est un échec stérile.


Et il y a l’échec fertile : quand vos actions ne produisent pas les résultats attendus.


Et il y a l’échec stérile : quand vous ne tentez même pas, parce qu’alors vous passez à côté de tout ce que vous pourriez déployer et créer.


Je vois beaucoup de femmes entrepreneures que j’accompagne qui se bercent d’illusions : "je fais mon site internet, j’envoie des mails, je crée un joli livret pour présenter mon offre… Alors je suis dans l’action."


Non ! C’est une autre forme de procrastination : l’action qui ne crée rien de vraiment utile. L’action-dispersion, qui permet d’éviter la confrontation avec ce qui fera vraiment avancer votre business, et vous permettra d’atteindre ce que vous désirez profondément : la contribution, la croissance, l’indépendance financière, la liberté. Votre site internet aux petits oignons ne vous fera pas avoir ces échanges vibrants avec vos clients d’âme – ceux que vous pouvez créer en vous exposant, vraiment.


En refusant d’agir, vous manquez l’opportunité de grandir, d’évoluer, de créer au-delà de vos limites. Cette opportunité nécessite de passer à l’action.


Vous pouvez choisir de vivre ces jours à procrastiner, vous inquiéter, hésiter, stagner,

Ou vous pouvez choisir de vivre ces jours à décider, agir, créer, évoluer.


Ne procrastinez pas. Ne laissez pas la peur vous diriger.


N’abandonnez pas. Ne vous abandonnez pas.


Si vous êtes entrepreneure et vous voulez cesser de procrastiner, je vous invite à un atelier spécial :


Votre Année Abondante & Alignée


Nous passerons deux heures ensemble, et je vous guiderai à travers un processus de transformation puissant, normalement réservé aux femmes que j'accompagne en coaching.


C'est vendredi 22 janvier de 10h à 12h - et c'est gratuit !


Les places sont limitées, réservez-vite la vôtre : je réserve ma place en suivant ce lien.




Anne-Valérie

Joyissime

Mieux me connaître ou me contacter

Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Les Entrepreneures Allumées

Vous souhaitez recevoir des inspirations, éclairages, et une bonne dose de joie ?

Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).