Articles récents

J'ai rencontré Cendrillon

J’ai rencontré Cendrillon. Ou peut-être était-ce Peau d’Âne. Sa peau était noir de jais, comme la robe du merle. Mais elle ne chantait pas. Elle portait une blouse, qui d’un coup de baguette de plumeau la rendait transparente. Cendrillon passait son plumeau sur les vitres de mon club de sport.

Malgré son cœur à l’ouvrage, la vitre restait opaque. Opaque le cœur des passants l’échine courbée, hâtant le pas pour rattraper la course de leur journée. Obscur le cœur des body-buildés, regard centré sur leurs courbes, courant vers leur corps de rêve. Et Cendrillon chassait la poussière comme pour chasser ses idées noires. Fantôme invisible aux yeux des hommes, dans la nuit de leurs maisons hantées.

Un regard. Un bonjour. Un sourire. Ses dents se sont abandonnées au monde. Nous nous sommes rencontrées. Un ange a tissé un fil d’or entre deux femmes en ce matin d’ébène. Poussière d’humanité. Bruissement d’ailes dans le buisson du présent. Le merle chanteur s’est éveillé. Cendrillon a chantonné, un air d’éternité.

Un air d'éternité

Anne-Valérie Rocourt

Méditer & Agir

Mieux me connaître ou me contacter

Découvrir d'autres articles inspirants