Ca va pas fort (dit ton travail)...

Ohé… je suis là !

 

C’est moi… ton travail. Et ça va pas fort à vrai dire.

 

Toi et moi, on a commencé à se côtoyer sur les bancs de l’école. J’étais pétri de bonnes intentions. Je voulais t’apprendre des choses, t’aider à grandir, te donner des ressources pour plus tard.

 

Mais on s’est mal compris.

 

Tu as commencé à ne pas m’aimer.

 

Moi, ton travail, je ne voulais que ton bien. Je voulais contribuer à ton bonheur, mais tu m’as perçu comme un dur labeur.

 

On est partis sur un énorme malentendu. Puis on a continué à souvent mal s’entendre quand tu es entrée dans le « monde du travail ».

 

Notre relation a commencé par une lune de miel, puis le quotidien a étouffé la flamme.

 

Peut-être espérais-tu rencontrer le prince charmant ?

 

La désillusion ! Tu as vite compris que je ne comblais pas toutes tes aspirations.

 

Dans les magazines (tu sais : Elle, Marie Claire…), tu en as lu des articles qui parlent de la lune de miel qui ne dure que quelques pleines lunes, puis de l’usure inéluctable du couple. Mais tu ne pensais pas qu’à nous aussi, ça arriverait.

 

On en a eu des disputes… Tu m’as reproché de t’épuiser, t’exploiter, te décevoir.

 

On a bien essayé de revivifier notre relation. Tu as changé de poste, de boss, d’entreprise.

 

Et moi, ton travail, j’ai été réduit à ton moyen de gagner ta vie.

 

Gagner ta vie ?

 

Au fond de toi, tu avais le sentiment de la perdre, ta vie.

 

A bout de souffle tu étais. Tu avais besoin d’un nouveau souffle.

 

Ce n’est pas vraiment de ta faute. On t’en a raconté des histoires : Le monde du travail est cruel. Il faut travailler dur pour réussir. La travail est source de tous les maux… Et puis tous ces « Bon courage ! »…. « Comme un lundi ! ».

 

Il y en a des rabat-joie.

 

Mais est-ce vraiment de ma faute ?

 

J’ai un secret pour toi…

… moi aussi j’ai besoin d‘amour.

 

Je te proposerais bien une thérapie de couple, mais je ne suis pas sûr que tu sois partante. Alors plutôt, si nous nous faisions confiance ? Rien qu’un peu, pour voir ?

 

Oui, que dirais-tu que nous donnions une nouvelle chance à notre union ?

 

En changeant notre regard l’un sur l’autre.

 

En cultivant ensemble une belle et grande vision.

 

En renouant avec ce sens qui t’est si cher.

 

En nous éveillant à la joie, qui est là.

 

Et si pour cela tu veux changer de job, de métier, de voie… Oui, écoute cette petite voix !

 

Tant que tu mets du cœur à l’ouvrage…

 

- Ton travail

 

 

PS : Plutôt qu'un rdv chez le psy, je te propose qu'on fasse ensemble le Test Empreinte. Il paraît qu'il est super pertinent pour aider les couples Travailleur-Travail un peu fâchés.

 

Pour faire le Test, c'est ici !

 

Et il paraît qu'il y a un livre audacieux qui est sorti récemment : "Osons la Joie au Travail". Si on le lisait ensemble ?

 

Anne-Valérie

Joyissime

Mieux me connaître ou me contacter

Please reload

Articles récents
Please reload

Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Femmes, vos chemins de traverse au travail

Vous souhaitez recevoir des inspirations, astuces, éclairages ? Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).