Articles récents

Les deux pensées parasites qui vous empêchent d’avoir l’argent que vous désirez

J’ai une longue histoire d’amour-haine avec l’argent.


Quand j’étais petite, mon père était professeur de droit à la faculté. Il me consacrait beaucoup de temps. On jouait aux petits chevaux, et au jeu de l’oie.


Puis quand j'ai eu neuf ans, il a décidé de devenir avocat. Il a investi beaucoup pour entrer dans un cabinet, et a travaillé très dur pour se faire une place. Il a emprunté lourdement. Les discussions tournaient autour de ce "risque majeur pour la famille". Je ne le voyais plus. Il passait les week-ends enfermé dans son bureau, fumant la pipe, caché derrière des piles de dossiers.


J’ai vu que « il faut travailler dur pour réussir (et gagner de l’argent) ».

J’ai cru que « il faut travailler dur pour réussir (et gagner de l’argent) ».


Et cette croyance est devenue ma vérité. Point de salut sans travail à outrance.

C’est ainsi que j’ai réussi dans mes études, puis eu une belle carrière pendant seize années dans la banque.


Quand je suis devenue entrepreneure, je n’avais plus de boss, plus de cadre, plus de congés payés. Alors, j’ai travaillé encore plus dur.


Alors que je courais après la liberté, je l’ai sacrifiée pour un autre besoin : la sécurité. Il fallait trimer toujours plus pour gagner plus – et surtout éviter d’échouer.


Et c’est quand finalement j’ai choisi d’échouer (oui, j’insiste sur ce verbe choisir) que j’ai vraiment commencé mon travail sur l’argent. Et je continue…


Je me suis retrouvée ayant fermé ma première boite, sans revenus et super-endettée.​


L'argent, c’est un des grands chantiers de ma vie, et c’est aussi pour cela que j’adore transmettre ce que j’apprends et je transforme.


Je vois tant de femmes qui n’osent pas vivre vraiment leur vie… par peur de manquer d’argent… ou parfois d’en avoir trop.


L’argent, ce simple bout de papier, est chargé de tant de choses.


Peut-être avez-vous le sentiment d’en manquer, qu’il ne vient pas comme vous voudriez, qu’il part trop vite, qu’il vous fuit, qu’il est dur à gagner, que vous ne le méritez pas ?…


Ce n'est pas un sentiment, c'est une pensée.


L’argent passe par le filtre de vos pensées.


Ce sont vos pensées parasites autour de l’argent qui vous empêchent de créer l’argent que vous voulez.


Comment nettoyer le filtre pour laisser entrer beaucoup plus d'argent ?


Il y a la manière traditionnelle de « travailler sur » l’argent, qui consiste à prendre conscience de ses croyances limitantes, pour les ramollir, et les transformer. Mais souvent cela ne suffit pas, car il y a d’autres blocages, plus sournois encore.


Je veux ici mettre le projecteur sur deux grandes pensées qui vous entravent dans votre relation avec l'argent. Je les connais, je les ai transformées et j’accompagne mes clientes à faire ce même chemin. C’est tellement libérateur, et ensuite, le ciel est la limite de ce que vous pouvez créer !



1ère pensée : l’argent est limité


Cette pensée-là est très fréquente. Et elle remonte à très très très loin.


Revenons à l’époque des cavernes, quand les ressources vitales étaient limitées : la nourriture était limitée, et c’était notre argent de l’époque. Nous devions l’entreposer, la protéger, la garder pour nous, veiller à ce que personne ne nous la prenne.


Nous avons transposé ces attitudes dans notre monde actuel.


A l’époque des cavernes, on était en mode survie. Aujourd’hui, c’est fini !


Aujourd’hui, nos cerveaux produisent infiniment de valeur, et la valeur crée l’argent.


Il y a cette croyance que la quantité d’argent existante est limitée, et qu’elle devrait être distribuée équitablement. Comme s’il y avait un gâteau limité. C’est à mes yeux une vision simpliste.


Si on considère que chacun a le pouvoir de créer de la valeur en utilisant son cerveau, et que cette valeur est transposable en argent, alors on peut voir un autre paradigme opérer.


Si vous commencez à gagner plus d’argent, vous ne le prenez à personne. Simplement, vous créez plus d’argent, grâce au pouvoir de votre cerveau.


Quand vous êtes entrepreneure, lorsque vous vendez, vous ne retirez de l’argent à personne. Vous en créez et vous le dépensez en achetant des choses, en employant des personnes, en vous formant…. La valeur générale augmente.


Si vous vous dites : je ne veux pas créer plus d’argent, parce que je vais le prendre aux autres. Non, vous privez le monde de la valeur que vous pourriez créer ! Vous neutralisez les ressources fabuleuses que vous avez : vos idées, votre imagination, votre capacité à créer.


Si certaines femmes et hommes n’avaient pas dépassé leurs peurs, pris des risques, cru dans la valeur incroyable qu’ils peuvent générer, nous serions encore dans les cavernes !


L’alternative à la création (de valeur et donc d’argent) c’est de rester dans la peur, de croire qu’il y a une quantité d’argent limitée, et de rester cachée.


Il ne s’agit pas de travailler plus dur.

Il s’agit de retirer les obstacles - et il sont à l’intérieur : les peurs, les doutes, les préjugés, les croyances.


Il est temps de voir - et de croire - que vous êtes une femme fabuleuse qui a la capacité de contribuer avec ses talents. Et le bénéfice :


Oui, vous pouvez créer beaucoup d‘argent !

C’est accessible à toute femme qui le désire.




2ème pensée : L’argent est lié à votre valeur


Cette pensée-là est souvent profondément enracinée dans l’esprit des femmes entrepreneures.


Et cette pensée-là les empêche de développer leur activité, en les enfermant dans une spirale descendante :


Je n’ai pas conscience de ma valeur

Donc je me sens comme une imposteure

Donc je propose des prix bas

Donc j’affiche que ce que j’offre n’a pas de valeur

Et ainsi je confirme l’idée que je n’ai pas de valeur


L’argent n’a rien à voir avec votre valeur.
L’argent est lié à la création de valeur.

Et créer de la valeur, vous savez le faire.

Vous êtes créatrice, par essence.


Votre seule mission est d’être consciente de vos talents, et de les offrir généreusement, sous la forme d’une offre ou d’un produit qui reflète votre empreinte unique.


Le vrai travail commence par vous apprécier, apprécier votre capacité à travailler, à contribuer, à aider, à générer des idées, à créer.


Vous avez de la valeur car vous êtes bien vivante et vous avez gagné ce billet de loterie extra-ordinaire qui vous donne le droit de vivre une vie sur Terre. Est-ce que ce cadeau-là n’a pas une valeur infinie ?


Finalement, recevoir plus d’argent, c’est une histoire d’amour.


S’aimer soi suffisamment pour considérer que vous avez le droit d’être et de recevoir.

Aimer l’idée de la richesse, aimer l’argent et tout ce qu’il permet de réaliser.

Aimer la richesse qui est déjà là

Aimer cette pensée : je suis riche.


Cela commence par vous sentir riche, maintenant.

Comment ?


Regardez votre vie et toute la valeur que vous avez déjà créée.

Regardez tout ce que vous avez ! Vous êtes là derrière un ordinateur ou un smartphone, avec un toit, l’électricité, internet, du chauffage, de l’eau potable, des vêtements confortables….

Vous avez des relations nourrissantes.

Vous avez un corps qui vit sans que vous n’ayez rien à faire !

Vous êtes tellement riche.


Gratitude.


Pour terminer, j’ai envie de partager un concept qui m’a vraiment aidée à m’ouvrir à recevoir davantage :


La double abondance.


La double abondance nous invite à cultiver deux sentiments, qui peuvent sa priori sembler antinomiques, et que pourtant se marient à merveille, avec un peu d’entrainement.


Aimer là où vous êtes.

Et aimer là où vous voulez aller.


Apprécier tout ce qui est.

Et apprécier par anticipation tout ce qui est à venir.


Ce que vous appréciez… s’apprécie.

Tout part de votre esprit.

De votre capacité à aimer, et recevoir.



>>> Vous êtes entrepreneure, et vous sentez que vous avez encore des blocages avec l'argent ?

Je vous offre une session d‘exploration : 45mn pour vous aider à dépasser vos freins et développer votre entreprise.

C’est entièrement gratuit, et le nombre de créneaux est limité. Réservez sans tarder !

Je réserve mon accompagnement offert


Anne-Valérie








Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Les Entrepreneures Allumées

Vous souhaitez recevoir des inspirations, éclairages, et une bonne dose de joie ?

Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).