Une nouvelle perspective sur "Et si..."

 

Alors que je consacre une partie de mon temps ici à Bali à travailler sur la création d’un nouveau programme, je me suis surprise à me raconter des tas d’histoires. Vous savez, ces histoires qui commencent par « Et si… » avec une option négative après.

 

Ces « Et si… »-ci sont de sacrés saboteurs.

 

Je les rencontre sans cesse chez ces femmes que j’accompagne :


« Et si ça ne marchait pas »
« Et si je me retrouvais sans argent »
« Et si personne ne s’intéressait à ce que je vais offrir »
« Et si on me jugeait mal »

 

Vos "Et si...." peuvent être destructeurs, ou créateurs !

 

Réinventez vos « Et si… » pour en faire une formule créatrice :

 

« Et si vous connaissiez un succès phénoménal »
« Et si j'argent venait en abondance »
« Et si vous aidiez toutes ces personnes qui ont besoin de vos talents »
« Et si vous inspiriez les autres en vous montrant vulnérable »

...


Découvrez en vidéo comment opérer cette bascule, et pourquoi c'est si puissant.

 

Et je vous donne dans la vidéo un conseil en plus, un bonus pour dépasser la peur :

 

Donnez à ces nouveaux "Et si... " une dimension qui vous dépasse. La peur vient quand vous êtes auto-centrée. En vous concentrant sur votre contribution, votre impact, vous dissipez la peur.

 

>> … Et si 😉 vous voulez être accompagnée pour ne plus laisser la peur saboter votre élan vers une nouvelle voie, je vous offre un temps d'échange avec moi :

Je sollicite une session clarté ici.

 

Anne-Valérie

Joyissime

Mieux me connaître ou me contacter

Please reload

Articles récents

22/03/2020

05/03/2020

Please reload

Rejoignez la communauté de femmes inspirées que j'ai créée sur Facebook :

Femmes, vos chemins de traverse au travail

Vous souhaitez recevoir des inspirations, éclairages, et une bonne dose de joie ?

Je serai ravie de rester en lien avec vous.

Suivez Joyissime sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram

©2018 Joyissime - Mentions légales

Je déteste moi aussi recevoir des Spams. Je m'engage à ne pas divulguer vos coordonnées (voir la protection des données).